Le Dahl est « le » plat incontournable de l’Inde. Facile à préparer et nutritif, ce plat est extrêmement populaire dans un pays où un tiers de la population est végétarienne. Il est aussi perçu comme un plat « guérissant » car il est adapté à tous les doshas (métabolismes) de l’ayurvéda (médecine traditionnelle indienne). On trouve trois types de doshas dans l’ayurvéda.

 

 

Pitta (feu et eau) : métabolisme chaud, rapide, piquant

Vâta (air et éther) : métabolisme froid, sec, astringent

Kâpha  (eau et terre) : métabolisme lourd, lent, statique

Les doshas ne se limite pas seulement au métabolisme, ils définissent également les qualités et les caractères et bien d’autres choses encore. Pour notre plat du jour, ce qu’il est important de retenir, c’est qu’il équilibre les saveurs du sucré, doux, piquant. Ainsi chaque dosha y trouve son compte et sa « guérison » en retrouvant son équilibre. Pas besoin de savoir si vous êtes tel ou tel dosha pour le consommer. Si vous avez froid, mangez le chaud, si vous avez chaud, mangez le froid, si vous avez des aigreurs d’estomac ajoutez du curcuma en plus ! C’est aussi simple que cela.

Je vous partage ma recette, mais il en existe des milliers, le dahl désigne « la lentille » donc la base sera faite avec des légumineuses. On y ajoute souvent de la tomate et/ou du lait de coco mais ce n’est pas tout le temps le cas. Après un voyage en Inde, j’ai pris le temps de peaufiner ma recette pour retrouver le goût des épices et saveurs locales.

Vous pouvez adapter la recette dès que vous vous sentirez à l’aise.

À vous de laisser parler vos goûts et votre imagination !

Pour 4 personnes – 30 min

Ingrédients :

  • 250 gr de lentilles corail
  • 2 gousses d’ail
  • 1 gros oignon
  • Du gingembre frais (adaptez la quantité selon votre goût)
  • 2 carottes
  • 1 poivron
  • 4 pommes de terre (type vapeur)
  • 1 boite de concentré de tomate
  • 1 boite de pulpe de tomates (425ml)
  • 1 brique de lait ou crème de coco (125 ml)

Épices :

  • 1 c. à soupe de curcuma
  • 3 c. à café de curry
  • 1 c. à café de colombo ou cumin
  • 1 c. à café d’huile piquante (à enlever si vous aimez moins épicé)
  • 1 pincée de piment
  • 1 c. à soupe de coriandre (ou coriandre fraiche)
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre

Préparation :

La veille, rincez les lentilles et laissez-les tremper dans le double de leur volume d’eau. Le lendemain, il ne reste en principe plus d’eau dans votre récipient.

  • Faites cuire les pommes de terre dans une casserole à part.
  • Émincez l’ail, l’oignon et le gingembre et faites les revenir 2 min dans le fond d’une casserole.
  • Ajoutez un verre d’eau et couvrir.
  • Pluchez et coupez les carottes en dés et le poivron, faites les revenir 8 min, jusqu’à ce que l’eau s’évapore.
  • Ajoutez les lentilles avec le concentré et la pulpe de tomates, le lait de coco, mettez l’ensemble des épices puis laissez cuire 20 min en couvrant la casserole.
  • Coupez les pommes de terre en dés et rajoutez-les en fin de cuisson.

 Vous pouvez accompagner le dahl avec un riz basmati et rajouter des feuilles de coriandre fraîches au moment de servir.

Les petits plus santé :

 Curcuma : surnommé l’épice d’or, elle réduit les inflammations de l’arthrite et des rhumatismes et protège le cerveau. Le curcuma aide à réduire le stress et à maintenir l’efficacité du système immunitaire.

Gingembre : combat les infections, la fatigue, les douleurs musculaires (parfait après une séance de yoga intensive) et, surtout, les problèmes digestifs. C’est un excellent antioxydant et antibactérien.

Lentilles corail : possèdent grande quantité de protéines végétales, soit l’équivalent d’une portion de viande. Elles apportent aussi une quantité intéressante de fibres, très utiles pour réguler le transit intestinal. Elles sont aussi dotées de beaucoup de vitamines et minéraux.


Important !
Ce site utilise des cookies qui peuvent contenir des informations de suivi sur les visiteurs. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Share This